Rox -

05 juillet 2019

Temps de lecture :

Indonesia

BALI et NUSA LEMBONGAN ( Indonésie/2018)

Septembre 2018 ,après avoir passé une semaine sur l'île de Java, nous tentons "l'aventure" Bali!

J'avoue y aller avec un léger à priori! Pas mal de gens m'ont décrit cette île comme trop touristique, surfaite et finalement, c'est exactement ce que j'en ai pensé! Pourquoi dans ce cas y suis-je allée? Car ne connaissant pas l'Asie, je me suis dit qu'il fallait peut être commencer par quelque chose de pas trop extrême!

Si c'était à choisir, cette île a provoqué en moi un sentiment très mitigé, je n'y retournerais pas! Je vous dis tout...

Nous voilà arrivés par ferry (depuis Java), la côte se dessine, ça a l'air plutôt sympa! A peine descendus, on se fait sauter dessus par les chauffeurs de taxi ( tout ce que je n'aime pas!) Ils nous annoncent des prix exorbitants que nous refusons, essayons de trouver d'autres personnes pour partager le taxi mais nous n'allons pas au même endroit... tant pis! Après de dures négociations, nous prenons la route pour un trajet de 2h jusqu'à Munduk (+1h car le chauffeur s'est perdu).

Précisons que nous n'avions rien réservé et que nous nous sommes laissés porter par le vent ^^

Munduk et environs

Munduk, c'est plutôt sympa, paumé au milieu des rizières, assez peu de touristes, c'est plutôt agréable! Nous avions dégoté quelques jours auparavant une super guest house via booking ( Adhitya Dharma Guest House, 45 euros les deux nuits pour une grande chambre dans une maison en bois) et profitons d'un thé d'accueil et des bons conseils de l'hôtesse qui nous indique une cascade tranquille non loin de là! Nous y sommes seuls, nous en profitons pour nous rafraîchir et passons la nuit à la guest house.

Après avoir attendu nos scooters demandés la veille, nous partons avec ces boui-bouis tout pourris et qui font mal au cul découvrir les environs! Nous nous rendons du côté des lacs Tamblingan et Buyan. La vue sur les 2 est jolie

Nous cherchons ensuite la cascade Twin Waterfall. C'est tellement mal indiqué que nous en visitons une autre et réussissons à trouver celle initialement convoitée après un sacré temps perdu! Précisons aussi que nous demandons plusieurs fois aux habitants qui nous indiquent un coup à droite, un coup à gauche! Ils sont tellement gentils que je pense qu'ils ont peur de nous dire qu'ils ne savent pas, ce qui aurait été préférable!

Ca valait le coup quand même! Les 4 cascades sont complètement différentes les unes des autres et l'ensemble est très joli mais attention, en remontant, ça fait mal aux cuisses!!

Le lendemain, l’hôtesse nous propose d'aller voir une cérémonie funéraire qui a lieu dans le village. Nous trouvons ça bizarre et décidons d'y aller pour voir! Elle nous fournit des sarongs (obligatoires pour assister à cette cérémonie crématoire)et nous y rendons mais, pas de chance, l'heure n'était pas la bonne, c'était déjà terminé! A Bali, il n'y a pas vraiment d'heure!

Un taxi nous attend ensuite pour notre prochain arrêt: Lovina.

Lovina et environs

Astina Hotel, 70 euros les 2 nuits pour 3 dans une espèce de chalet, ptits dej inclus, pas mal.

La mer est juste à côté, moi qui n'aime pas l'eau froide, je m'y risque quand même! Wahou, elle est à 30°! Je suis ravie et en profitons pour se glandouiller un peu! A ne pas manquer le superbe coucher de soleil sur la plage!

Visite de la Sekumpull Waterfall après 50mn de scoot, 5000 rpies de parking, 20000 rpies d'entrée et 500 et quelques marches. Elle est très haute, beaucoup de monde.

Le lendemain, nous visitons le Brahma Vihara Arama Buddhist Monastery, plus grand temple bouddhiste de Bali. Là encore, le sarong est de rigueur! C'est chouette mais ayant visité les temples de Java, ça parait tout petit petit!

Petite pause dans les sources d'eau chaude de Panas Banjar, des bassins à l'eau souffrée dont les balinais (et les touristes!) raffolent! Il y a un peu de monde!

Amed et environs

Nous avons donc, ensuite, décidé de jeter notre dévolu pour les prochains jours sur Amed, village de pêcheurs assez peu touristique à l'est de Bali et réputé pour ses écoles de plongée.

Un chauffeur de l’hôtel que nous avions booké la veille vient nous chercher, 3h de route nous attendent et le mec dépasse dangereusement et s'endort au volant! Ptichat le rappelle à l'ordre! Déjà que leur conduite en général est flippante mais là, c'est le pompon!!

Hotel (Anugerah Villa, 45 euros pour 3 les 2 nuits, ptit dej inclus, bien) sur la plage Lipah. On loue masques et tubas pour aller faire du snorkeling. La plage est jolie, plage de sable noir et dans l'eau, on voit de jolis coraux et de chouettes poissons

Nous réservons évidemment des scooters et décidons d'aller explorer les environs. 20 mn de route nous permettent d'accéder à Tirta Gangaa. Très joli mais il y a beaucoup de monde!

Plus loin sur la route, un autre water palace, le Taman Ujung ( 50000 rpies), beaucoup plus grand, très joli également et quasiment désert pour notre plus grand bonheur!

Ubud

On ne s'attendait à rien de particulier concernant cette ville mais j'avoue que j'ai été particulièrement déçue de voir le nombre de touristes qui pouvaient s'y trouver! On m'avait prévenue que Bali était blindée de touristes, nous avons tout fait pour éviter le sud de l'île, le plus touristique et pourtant, nous voilà en plein dedans!

Notre piaule sent l'humidité (Sayong House, 75 euros la chambre triple pour 3 nuits avec ptit dej), nous posons nos affaires et allons traîner au marché. C'est plutôt sympa, il y a de tout, sarongs, foulards, fruits, légumes, tissus en tous genres, crèmes... Ptichat négocie sec et nous en profitons pour acheter par mal de trucs pour les amis et la famille.

Le lendemain, visite obligatoire du Sacred Monkey Forest, une espèce de grande "foret" au cœur de la ville où les singes sont protégés et en liberté! Je n'ai pas trop aimé le fait que les gens cherchent à s'en approcher pour à tous prix avoir un selfie et l'attitude des gardes vis à vis des animaux m'a parue plus que douteuse! Bref, la condition animale à Bali est déplorable et, c'est ce qui fait majoritairement que je n'y retournerais pas!

Petite balade le lendemain matin sur le Campuhan Ridge Walk, les paysages de jungle sont sympas et nous amènent jusqu'à des petites rizières (bon, y'a rien de dingue!)

Rendez vous pris la veille pour un super massage balinais (ça y va franco!) pour 7 euros l'heure! A ne manquer sous aucun prétexte! (institut repéré sur le routard et bien noté! Attention aux massages balinais proposés certaines fois mais qui n'en sont pas!).

Le soir nous avions réservé (dans la rue) un spectacle de danse Kecak, plutôt original et sympa (même un peu flippant!)!

Nous avons ensuite changé d’hôtel, nous sommes excentrés pour plus de calme et avons adoré passer les 4 nuits suivantes au Gangaa Blessta Hotel ( 118 euros les 4 nuits avec ptit dej et 2 chambres de plein pied avec vue sur piscine! En plus il n'y avait pas grand monde! Scooter obligatoire pour bouger mais très agréable!).

Non loin de notre hôtel, la Tegenungan Waterfall... A fuir absolument! Le Ibiza de la cascade! Cher, bondé de monde, inintéressant au possible!

Nous comparons ensuite sur le net la différence entre les rizières de Jatiluwih et celles de Tegalalang et ces dernières semblent plus petites et surtout plus touristiques! Nous décidons donc d'opter pour les rizières de Jatiluwih.

Il faut payer un droit de passer pour accéder aux rizières mais le spectacle est saisissant! Quasi personne, des rizières en terrasse à perte de vue! Plusieurs boucles à pied sont proposées en fonction du temps qu'on veut se donner!

Nous rentrons ensuite à l’hôtel! La route est longue, et passer autant de temps sur un scooter est un vrai supplice pour le cul et pour le mental! Les routes ne ressemblent pas à des routes, heureusement que le gps hors ligne maps.me est là pour nous guider!

Le lendemain, grosse journée scooter! Nous avons volontairement décidé de ne pas loger dans le sud de l'île et de se taper la route en scoot! Il me semble qu'on a fait 6h de scooter dans la journée! Je parle ici rapidement de la femme d'une trentaine d'années que j'ai vue morte à 5m de moi, tombée de son scooter, pour revenir sur le fait que la conduite est plus que dangereuse, que le code de la route n'existe pas et que les précautions sont de rigueur!

L'appétit un peu coupé, nous nous arrêtons quand même sur la route dans un "boui-boui" tenue par une charmante dame qui ne parle pas un mot d'anglais! Ce qu'on mange est très bon, on ne sait évidemment pas ce que c'est et le prix est tellement dérisoire que nous décidons de lui donner plus que ce qu'elle demande!

En réalité, à Bali, il faut s'arrêter au hasard pour manger dans des petits trucs, c'est là qu'on mange le mieux!

Nous visitons ensuite le temple Uluwatu, il est sympa mais c'est surtout l'endroit dans lequel il est situé qui fait tout son charme! Beaucoup trop de touristes!

Nous enchaînons avec le Tanah Lot et en profitons avec Alex pour se faire bénir ( c'est plus pour le folklore qu'autre chose!)

Nous revenons près d'Ubud où nous nous attardons au temple Tirta Empul, célèbre pour ses bassins d'eau de source sacrée. Une cérémonie a lieu (comme quasiment tous les jours à Bali) ce qui rend les lieux encore plus majestueux. C'est très joli mais le fait de dépenser un pognon fou dans des offrandes pour les dieux alors que leur niveau de vie est très bas et que les animaux crèvent sur les trottoirs me choque au plus haut point!

Nous visitons ensuite d'autres temples ( je n'ai pas noté les noms mais tous plus jolis les uns que les autres!) A Bali, ce n'est pas ce qui manque, on a l'embarras du choix!

Il nous reste quelques jours avant de revenir en France, nous décidons de partir de Bali et d'aller traîner sur une île voisine!

Nusa Lembongan

Hotel réservé (Dodol Lembongan Cliff Sunset Homestay, 69 euros, 2 chambres, 2 nuits, ptit dej, superbe vue sur mer!) , fast boat également (30mn de bateau) et transport jusqu'à l'hôtel.

Sans surprise, comme sur Bali,c'est sale! Il y a des détritus partout mais ici au moins, la couleur de l'eau est superbe! Bien que la plage en général ne m'intéresse pas vraiment, cette couleur bleue/verte transparente est splendide!

Après avoir pris possession de nos chambres, nous louons des scooters ( encore une fois c'était tout un merdier^^) et parcourons la petite île.

Nous nous arrêtons sur différentes plages : Dreambeach et Mushroom Bay

et allons jeter un oeil au Devil's Tear (beaucoup de monde!) afin de voir un espèce de souffle puissant sortir d'une grotte et les vagues se fracasser contre les rochers!

Le lendemain, rendez vous est pris pour une sortie snorkeling (un must to do sur cette île pour en prendre plein les yeux!). On paye une vingtaine d'euros chacun pour 3 spots différents de snorkeling et sommes une dizaine sur le bateau. Les spots semblent être à peu près les mêmes pour tout le monde donc ça se bouscule un peu (mas franchement,ça va!!) .

Le premier spot nous permet d'avoir l'immense chance de voir une superbe raie manta (la mer est en revanche plutôt déchaînée et l'eau froide est saisissante! Attention aux toutes petites méduses!).

Les autres spots, de superbes fonds marins avec des coraux extraordinaires et des poissons de toutes tailles, toutes formes, toutes couleurs! C'est magnifique!

Nous décidons ensuite de rejoindre Nusa Ceningan par le Yellow Bridge et d'aller observer l'extrême beauté du Blue Lagoon


Nous reprenonsle lendemain le fast boat pour Bali où notre avion pour Java nous attend jusqu'au prochain pour la France ( via le Qatar!).

En résumé...

J'ai aimé de Bali et Lembongan :

  • la gentillesse de la population (hors lieux touristiques)
  • la bouffe
  • le snorkeling
  • les rizières
  • les temples
  • la chaleur de l'eau

Je n'ai pas aimé:

  • la condition animale déplorable ( chiens et chats errants et en mauvais état)
  • la saleté omniprésente
  • le trop plein de touristes
  • la chaleur étouffante
  • le harcèlement pour tout ( taxi, achat...)

Comme je le disais plus haut, de très belles choses mais le négatif l'a emporté sur le positif ce qui fait que c'est une île sur laquelle je ne retournerais pas!