Rox -

01 juillet 2019

Temps de lecture :

Indonesia

JAVA (Indonésie/2018)

Nous ne nous étions jamais intéressé à l'Asie car, en partant en septembre, les conditions climatiques ne sont pas forcément favorables! Jusqu'à ce qu'un mec sur un forum me parle de l'Indonésie. Je me renseigne un peu, hésite et finalement, nous nous décidons à partir à 3 (avec Alex, un ami!) sur l'île de Java, celle de Bali et celle de Nusa Lembongan. (Bali et Nusa Lembongan seront traitées sur un autre article)

Nous voilà partis à la découverte de Java pour une petite semaine, île à majorité musulmane.

Vols Paris-Doha / Doha- Jakarta (avec Qatar Airways, très bien!) et nous avions enchaîné avec un vol internet Jakarta- Yogyakarta ( compagnie Garuda Indonesia).

Yogyakarta

Arrivés à Yogyakarta, le folklore est déjà là! A l'aéroport (tout petit!), un groupe de musiciens locaux "nous attend"! Nous trouvons un taxi (là bas, il ne faut pas se formaliser du "racolage" pour tel ou tel service, c'est sans arrêt! Le prix n'est pas fixé, il faut négocier pour tout (ce qui, au final, m'a un peu soûlée) qui nous emmène à notre auberge de jeunesse déjà réservée sur internet (The Sleeping Room Hostel, 1 chambre triple avec ventilateur, 175000 rpies soit 11 euros. Nous décidons d'y rester une deuxième nuit mais devons changer de chambre car pas dispo le lendemain. Chambre triple toujours mais avec clim donc plus chère 325000 rpies= 20euros)

Nous marchons (merci maps.me) pour nous rendre sur Malioboro Street, une rue commerçante blindée où se mêlent des petits stands de ventes de chaussures, fringues, conneries en tout genre, des petites dames qui font à manger et vendent à même le trottoir ce qu'elles cuisinent, des chanteurs et des danseurs.

Après une nuit bien méritée, nous repartons visiter la ville mais cette fois-ci nous prenons le bus local. Original de voir qu'un mec nous file un billet, un autre nous ouvre la porte, un autre nous fait rentrer dans le bus et qu'en plus il y a le chauffeur ^^! Nous avons été hyper bien accueillis, ils nous ont dit où descendre et des gamines nous prenaient en photo discrètement ^^

Nous nous rendons au Palais du Keraton (150000 roupies), visitons l'intérieur et l'extérieur et en profitons pour admirer le spectacle de danse javanaise (gratuit et inclus le dimanche de 11h à 12h).

Pas très loin de là, nous visitons ensuite le Samon Tari (150000 rpies), plutôt sympa, des locaux insistent pour être pris en photo avec nous, nous nous arrêtons boire des supers jus de fruits frais pour 2 euros les 5 et mangeons dans un boui-boui des trucs bizarres. Nous revenons sur le marché et passons au milieu des fruits, des tissus etc...

Nous nous décidons ensuite à organiser notre journée du lendemain puisque le programme de ces vacances était complètement libre!

Après avoir fouiné sur internet et conversé par what's app avec un chauffeur, c'est décidé, pour 500000 rpies (30 euros pour nous 3), il viendra nous chercher le lendemain à 4h45 pour visiter les temples à l'ouverture.

Borobudur

Notre chauffeur Wawan était là avant 4h45 et 45mn plus tard nous voilà arrivés à Borobudur pour l'ouverture (6h). L'entrée est chère (hors de prix si on se calque au niveau de vie là bas! Environ 35 euros par personne pour Prambanan et Borobudur) mais impensable de ne pas y aller!

D'en bas, il semble s'agir d'un "simple" et grand temple mais c'est en montant qu'on se rend compte de la beauté et de la complexité de celui ci!!

En montant, on peut se rendre compte des fresques gravées dans la pierre et, tout en haut des superbes cloches abritant des statues de Bouddha avec la jungle en fond et une superbe vue sur le, mont Agung.

Après 1h30 de visite libre, nous mettons 15 bonnes minutes à sortir ( chemin obligatoire par des stands) et Wawan nous attend pour nous emmener à Prambanan.

Prambanan

A 1h15 de route, Prambanan est un ensemble de 240 temples . La beauté et la grandeur du lieu méritent de ne pas se cantonner aux temples principaux! Beaucoup d'autres tout aussi jolis vous attendent plus loin et il y a évidemment moins de monde.

Notre journée a été chaude, très chaude, trop chaude mais très intéressante au vu de ces beautés que nous avons eu la chance de voir!

Nous passons la nuit au Oase Hotel (15 euros la chambre triple très correcte avec piscine pas très clean). Pays musulman oblige, l'appel à la prière est partout! Et nous sommes entre 2 mosquées, autrement dit, demain, on va être reveillés ^^

Mont Bromo

Après avoir comparé les prix avec une agence qui nous permettrait d'effectuer la route pour le mont Bromo et le Kawa Ijen en minibus avec d'autres personnes, nous avions finalement pris la décision de nous payer "le luxe" de garder notre chauffeur privé pour les prochains jours! Et nous avons bien fait puisque nous avons rencontré énormément de gens qui étaient passé par des agences et avaient trouvé le confort du bus inexistant, pas de clim, pauses minutées, hôtels pourris et j'en passe!

Comme nous n'avions rien réservé et n'avions pas envie de chercher, Wawan nous propose de trouver pour nous les hôtels! Bingo! On lui paye 6 500 000 roupies (400 euros) à nous 3 pour les 3 prochains jours ( trajet (et les distances sont très loooongues!), hôtels, activités, entrée dans les parcs...).

Il vient donc nous chercher à l'hôtel à 7h30 et nous voilà partis pour une bonne dizaine d'heures de route jusqu'au Mont Bromo! Les derniers kilomètres se font de nuit et la route est étroite et sinueuse, Alex flippe un peu!! On a bien mangé le midi, le soir également et nos chambres d'hôtels sont franchement correctes mais la nuit sera courte puisque le lendemain, nous nous levons à 3h pour le lever de soleil.

Pour accéder au point de vue sur le mont, les jeeps sont de rigueur (en réalité, il est possible d'y aller à pied par soi même mais ce serait long et à priori mal vu par les habitants (business oblige!) Notre chauffeur (dégoté par Wawan) nous attend donc dans une super jeep jaune et, encore une fois, privilège de ne pas être passés par un "tour operator", notre jeep et notre chauffeur sont privés.

Arrivés en haut, il fait franchement froid! Bonnet, polaire, gants ... nous sommes équipés! Une tasse de thé, 1h d'attente et le soleil se lève sur le mont! C'est très chouette!

Nous retrouvons ensuite notre guide qui nous descend dans la caldeira et nous permet de monter sur le toit de la jeep en s'accrochant aux barres! Franchement fun!

S'ensuit une ascension plus ou moins difficile jusqu'au cratère! Des chevaux permettent de monter sans se fatiguer (il est évidemment hors de question pour moi de monter sur un cheval qui n'a pas l'air en pleine forme pour mon confort! Je reparlerai plus tard de la condition animale en Indonésie qui m'a profondément attristée, surtout à Bali!).

L'eau bout dans le fond et des fumées s'échappent de la profondeur! Je décide de continuer sur l'arrête du cratère, Ptichat me suit mais pas longtemps et Alex est déjà redescendu (vertige oblige!). J'aurais aimé continuer plus mais les relans de souffre sont franchement irritants pour la gorge et les yeux malgré mon foulard, je fais donc demi-tour.


Kawah Ijen

Petite douche bien méritée, 6h de route depuis le Mont Bromo, des virages principalement, les paysages changent, on s'enfonce un peu plus dans la jungle!

Sur la route les dépassements sont dangereux mais ça va, notre chauffeur a une bonne conduite ( pour là bas en tous cas!).

Arrivés à notre guest house, thé et beignets de patates douces frits en guise d'accueil. Super dîner, super jus de mangue, appel à la prière interminable ^^

Le lendemain, levés à 00h30 car nous voulons pouvoir observer les fameuses flammes bleues au fond du cratère! Il faut donc faire l'ascension de nuit. Equipés de nos lampes frontales, de nos masques à gaz, nous voilà partis pour environ 2 difficiles heures d'ascension! Franchement, j'ai subi! (Je ne sais pas de combien est le dénivelé mais j'ai l'impression de ne pas avoir autant souffert à remonter le Grand Canyon ^^ )

La descente se fait ensuite à l'arrache sur des blocs de pierre, j'ai des godasses de randos mais évidemment je m'étale et me fais mal!

Finalement, les flammes bleues sont vraiment petites, je m'attendais à quelque chose de bien plus dingue que ça!! (attention aux appareils photos, les vapeurs de souffre peuvent les bloquer!). Ce qui, en revanche est impressionnant mais surtout triste, ce sont les mineurs qui descendent récupérer le souffre avec de simples claquettes et la cigarette à la bouche et qui remontent à chaque fois 70 kg de souffre pour gagner une misère!! Les touristes se prennent en photo et leur donne quelques roupies en général!

En remontant, il commence à faire jour mais dommage, les fumées masquent la visibilité sur le beau lac bleu que je m'attendais à voir! Tant pis!

En redescendant nous pouvons apprécier ce que nous n'avions pas vu à l'aller et la vue est franchement chouette! Certains des mineurs nous voient manger des kit kat balls et semblent hyper intéressés. On leur donne le reste du paquet, hyper heureux, ça nous fait plaisir également, j'imagine que le chocolat n'est pas monnaie courante là bas!

Du coup, en sortant de là, on relativise vachement sur nos conditions de vie et de travail!

Notre chauffeur Wawan nous attend en bas, nous prenons un petit dej à base de noodles et de riz (8h du mat'), une douche et il nous dépose au ferry qui nous amènera à Bali ( prochain article).

En résumé, je dirais que j'ai plutôt apprécié ce que j'ai pu voir de cette grande île!

J'ai aimé:

  • l'extrême gentillesse des locaux, leur accueil, leur ouverture
  • les supers paysages et les volcans
  • les magnifiques temples et mosquées
  • la bouffe
  • notre chauffeur Wawan (je mets ses coordonnées si ça intéresse quelqu'un : +62 857 2215 6455, joignable part what's app, www.jogyakartadriver.com)

J'ai beaucoup moins aimé :

  • la condition animale déplorable (chiens errants, chats également, animaux objets pour le travail et Bali c'est 10 fois pire!)
  • la chaleur ( bon ok au delà de 20° j'aime pas!)
  • la saleté dans les rues ( mais ça, j'imagine que c'est propre à l'Asie en général)
  • l'appel à la prière 6 fois par jour ^^ ( mais ça c'est vraiment histoire de dire!)